• Christian Gailly.....Des fleurs pour un air de Be-Bop....

    Il y a des jours où tout à coup, ça chavire et ça tangue… toujours ces mêmes mots, non… impossible… et cette tristesse au fond du cœur de voir un « ami » partir… et une flopée de souvenirs, Christian Gailly à Besançon avec Alexandre Tharaud, sur le salon du livre de Paris, et puis ses livres lus et relus… depuis quand d’ailleurs ? … reprends la liste, n’en trouve qu’un qui m’a échappé… oui, c’est la proximité des livres qui fait l’amitié… l’attente teintée d’impatience quand on savait qu’un nouveau devait sortir… et là se dire, peut-être un en cours ou fini… mais qu’il ne nous donnera plus de ses nouvelles… qu’il ne faudra plus l’attendre... et le temps de l’imparfait se glisse insidieusement…  

    Retour ce midi à la librairie, et des gens croisés, et les libraires présents, et toujours et encore « Christian Gailly est mort », comme si à force de le dire, de l’annoncer j’espérais estomper la ligne de choc… rien à faire …

    Ça ne passe pas… Alors, l’imaginer juste caché comme dans « Les évadés », ou peut-être en compagnie de Béliard se glissant dans « Au piano » d’Echenoz…

    En écrivant ces mots, tombe sur une brève annonçant la mort de Patrice Chéreau....

    Clap de fin... s'il vous plaît....

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :